Rechercher

ON SE D É T E N D WILLIAM !!!!!

PAS ÉTONNANT QUE L'ON NE TROUVE PLUS PERSONNE DANS NOTRE SECTEUR D'ACTIVITÉ .....

Mais William à raison, il est "Impitoyable" et ne veut pas voir un produit non daté dans ses chambres froides.


Mais au fait Will, DLC, DDM, DLUO ou DCR ?

Ho la doucement, n’allez pas nous le contrarier, le fusil est chargé…


Alors:

DlC = Date Limite de Consommation = produits frais, fortement périssables. Une fois que la date d'origine sur le paquet est dépassée, les produits ne sont plus consommables.


DDM = Date de Durabilité Minimale = produits non réfrigérés, se sont des produits secs, appelé communément "épicerie". Une fois la date passée, les produits ne sont pas dangereux à la consommation, mais perdent de leur qualité gustative et de leur texture.


DLUO = Date Limite d'Utilisation Optimale = Cette notion n'existe plus, elle a été remplacé par la DDM (Ben pourquoi t'en parles Pascal ?)


DCR = Date de Consommation Recommandée = Notion utilisée pour les Oeufs frais. La DCR est de 28 jours après la ponte.


Bon on a perdu William et déjà la plupart d'entre-vous, je continue pour mes 2 ou 3 amis fidèles et compatissants, 😘


Les dates que je viens d'évoquer paraissent sur l'emballage encore fermé des produits.

Ces durées de vie sont fixées par le fabriquant et sont appelé DLC primaires où initiales.

Lorsque l'emballage est ouvert mais que tous les produits ne sont pas utilisés, vous allez devoir re-conditionner et apposer sur l'emballage une nouvelle DLC que l'on dit secondaire. Cette dernière ne peut en aucun cas dépasser la DLC initiale.

Il n'existe pas de texte de loi fixant ces durées de vie secondaires.

Pour les DLC (produits frais et préparations) ces DLC secondaires sont en moyenne de 1 à 3 jours, en fonction du produit et si vous garantissez évidemment les contions et températures de stockage.

Pour vos préparations dont vous souhaitez allonger la durée de vie, une étude de vieillissement sera nécessaire, elle devra être réalisé par un laboratoire ( COFRAC).


Concernant la DDM secondaire, celle-ci peut-être égale à la DDM initiale, si les conditions de stockage (température / conditionnement) sont respectées.

Pensez à décrire dans votre PMS quelles sont ces DLC secondaires, ventilées par catégorie et type de produits. Mais également dans l'étape préalable N°2 du plan HACCP et dans le principe N°3 de ce même plan.

Bon William vient de s'assoupir, j'imagine que vous aussi, encore faut-il pour cela, que vous soyez parvenu à ce point de l'article ???

J'aurais du et pu parler du plan de rangement sans lequel toute ces manipulations seraient inutiles. Et bien sur du F.I.F.O, P.E.P.S en français, ......mais qu'est-ce donc ??

Nous verrons ça une autre fois...

20 vues0 commentaire